loader image

La vidéo personnalisée pour ré-onboarder les salariés qui reviennent

Comment ré-onboarder les salariés qui reviennent ?

Congé marternité/parental, arrêt maladie ou congé sabbatique, alternance longue ponctuée de grandes vacances scolaires, il est fréquent qu’un salarié s’absente un temps long. Mais gare au retour !

L’organisation, les objectifs, la stratégie…

Beaucoup de choses auront changé après son année de tour du monde ou la naissance de son enfant.

Et bien souvent, rien n’est fait pour les réacclimater, ce qui conduit souvent à un coup de blues après retour.

44 % des salariés estiment qu’aucune action (ex: adaptation du poste, phase de réintégration, entretien de retour…) n’est mise en place au retour d’un salarié absent.  Au delà de 3 mois d’absence, les salariés ne sont plus que 31 % à se sentir mobilisés.

D’après le 11ème baromètre de l’absentéisme d’Ayming

La loi du 5 mars 2014 prévoit d’ailleurs qu’un entretien professionnel soit proposé à tout salarié après une période d’interruption de ce type.

Ré-onboarder vos salariés qui reviennent, pour éviter le turn-over

L’absence d’anticipation du retour et le manque d’accompagnement du salarié lors de son retour peuvent coûter cher à l’entreprise :

  • Déprofessionnalisation du salarié : diminution de productivité, manque respect des horaires, mauvaise attitude en entretien client, qualité du travail à revoir, problèmes disciplinaire…
  • Mal-être au travail : stress lié au retour dans l’entreprise, perte du sentiment d’appartenance, perte de repères, isolement, absentéisme…
  • Dégradation de la bonne ambiance et de la cohésion d’équipe
  • Turn-over en flèche…

Ré-onboarder vos salariés pour raviver la flamme

Vous devez prévoir un réonboarding permettant à vos salariés de se mettre à la page, et de sentir qu’ils ont encore une vraie place dans votre entreprise avec de nouveau défis à relever.

Le réonboarding est aussi une belle opportunité de montrer à vos salariés que votre entreprise tient à lui/elle.

Les 3 best practices

  1. Inciter le salarié à préparer son absence en amont. Avant son départ, validez avec lui ses dates de départ et de retour et en informer l’équipe. Pour faciliter la passation, vous pouvez le charger de la formation de son remplaçant.
  2. Garder un lien pendant l’absence. Quand cela est possible et avec l’accord du salarié, essayez d’entretenir le lien tout au long de son absence. Pour cela n’hésitez pas à le tenir informé de changements importants dans l’entreprise (ex: réorganisation dans l’équipe, nouveaux recrutements, etc). Aussi, vous pouvez prendre de ses nouvelles régulièrement.
  3. Préparer le retour du salarié. Quelques jours avant son retour, appelez-le pour confirmer sa date d’arrivée, sonder son état d’esprit et convenir d’une date pour son entretien de retour. Et pourquoi ne pas prévoir un kit de bienvenue en vidéo pour son retour ? Une petite attention qui sera certainement très appréciée.

Voici ce que vous pouvez inclure dans la vidéo personnalisée 3 minutes qui sera envoyée au salarié faisant son retour à l’entreprise :

  • Souhaiter la bienvenue: « On est heureux de te revoir, tu nous as manqué pendant ton absence. ». Dans un tout autre contexte, découvrez comment Azaé utilise la vidéo personnalisée pour souhaiter la bienvenue à ses nouveaux salariés : voir la vidéo.
  • Rappeler les faits : « Tu as été absent 2 mois, de janvier à mars, pour cause de…”. Nous vous conseillons de restez neutre et descriptif.
  • Informer : Enoncez lui événements intervenus pendant son absence : réorganisations, lancement de produits, débats lors de la dernière réunion etc.
  • Partager un plan d’action : Analysez la raison de l’absence du salarié et proposez lui si nécessaire des solutions pour lui permettre de reprendre le travail dans les meilleures conditions. Par exemple, s’il souffre d’un mal de dos ou d’une lombalgie, informez le du nouvel aménagement de son poste de travail. S’il doit s’occuper d’un enfant malade et que d’autres absences sont à prévoir, il est nécessaire d’anticiper une réorganisation. Certains dispositifs peuvent aussi lui être proposés. “Pour… nous avons prévu…”
  • Informer du process concernant sa réintégration : Pour favoriser sa réintégration au poste, le salarié peut être accompagné durant les premières semaines par un « parrain » ou « une marraine ». Il peut s’agir, par exemple, d’un collègue de son équipe ou de la personne qui l’a remplacé pour faciliter la transmission de ses dossiers. Vous pouvez également l’informer des différents entretiens de suivi qui auront été planifiés pour faire un point en physique et vous assurer du bon déroulement de sa reprise.
  • Sonder : Pour finir, pensez à évaluer l’état d’esprit de votre salarié, et sa capacité à retravailler. Posez-lui quelques questions en intégrant un formulaire à l’issue de la vidéo personnalisée qu’il aura regardé.

Par :
avatar
Pauline Dahirellinkedin
Partager :
contacts
Découvrez les avantages de la Vidéo Personnalisée
Un conseiller vous présentera en détail la Solution Vidata pour augmenter la rentabilité de vos actions marketing et fidéliser vos clients.
Inscription à la newsletter de Vidata

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle et ne passer plus à côté de nos études et de nos événements